20121 - Cab'Qual

ISO 20121

Gestion durable de vos évènements

Vous qui êtes dans l’écosystème de l’évènementiel, il n’est nul doute que vous avez directement ou indirectement via l’un de vos parties prenantes, entendu parler de la norme ISO 20121 et peut-être même, sans doute, êtes-vous secrètement intéressés !

Mais très certainement tout à la fois, restez-vous prudent, ne sachant où vous mettez les pieds !

Et bien en réalité, l’ISO 20121, l’une des dernières nées des normes ISO, bénéficie à ce titre d’un demi-siècle d’expérience de ses consœurs.

Parue en août 2012, il y a une dizaine d’années, longtemps restée « confidentielle », elle est dédiée à une thématique et une activité précise, d’où son intérêt : le Développement Durable mis en œuvre dans les activités évènementielles.

L’ISO 20121 ne porte aucune exigence allant contre l’intérêt de votre organisation et du business, bien au contraire. Aucune pratique « rigidifiante ». Le cœur de la démarche c’est la Mission, la Raison d’Être de votre Entreprise, ses Valeurs et la manière de leur donner vie à travers des actions concrètes.

Vous êtes nombreux à être concernés, qui pourrez y trouver de nombreux bénéfices :

  • Parc d’exposition
  • Centre de congrès
  • Hotels
  • Lieux de réception, mariage, évènements culturels, politiques, sportifs, …
  • Prestataires de l’évènementiel : traiteurs, sécurité, nettoyage, logistique, ….
  • Agences organisatrices d’évènementiel

Pourquoi l’ISO 20121 ?

Quel que soit la taille de votre structure, votre statut, société, coopérative, association, vous avez la chance d’avoir une norme dédiée à votre secteur d’activité.

Voici quelques exemples de thématiques abordées par l’ISO 20121 et des vertus que vous y trouverez :

Amélioration de la reconnaissance et de l’image positive de votre structure

Anticipation des risques particuliers éventuels à un nouveau projet (contraintes, points implicites, zone « aveugle »…)

Réponse aux attentes de vos collaborateurs

Affirmation de votre engagement RSE

Amélioration de la participation et implication de vos équipes

Mais également une meilleure structuration de votre activité grâce notamment :

  • Au suivi des aléas et à la capitalisation des expériences
  • La mise en place de KPIs et la surveillance
  • Le management de la chaine d’approvisionnement

Vous l’avez bien compris, déployer une démarche ISO 20121, c’est :

  • Envoyer un message de gouvernance RSE très fort à vos parties prenantes
  • Vous démarquer fortement de vos concurrents
  • Améliorer fortement vos réponses aux appels d’offres

Alors, contactez-nous et parlons-en !

%

Clients certifiés dès le 1er audit

Demander un devis GRATUIT d’accompagnement à la certification qualité ISO 20121

Questions / réponses

 

Comment choisir mon organisme certificateur ?

La liste des organismes accrédités par le COFRAC est disponible sur le site du COFRAC. Nous, nous sommes certifiés ISO 9001 par AB Certification. Professionnels, intelligents, efficaces, réactifs, ils certifient également plusieurs de mes clients sur les normes ISO 9001, 14001, 45001 … Mes clients et moi-même, sommes traités avec respect et service, comme des clients et non des numéros de dossier.

Comment choisir un consultant ?

A la différence des organismes certificateurs, encadrés par le COFRAC, le conseil est une activité non protégée. Donc n’importe qui peut se réclamer du conseil et c’est hélas ce qui se passe. L’activité de conseil est souvent perçue comme un effet d’aubaine donc prudence. L’idéal est de prendre un consultant dont la structure est certifiée ISO 9001 et même mieux, un consultant auditeur IRCA et donc rompu aux exigences des audits de certification. Ensuite, rencontrez-le et vous saurez ! Une part de vous même est capable de reconnaitre la Qualité !

Les normes sont-elles exigées ?

Bien évidemment non, on ne peut exiger une certification type ISO. Elles représentent toutefois un avantage marketing et commercial non négligeable par rapport à la concurrence. De même, elles permettent une meilleure note dans les appels d’offres.

Combien d’entreprises sont certifiées en France ?

Trop peu et c’est la bonne nouvelle. Les chiffres sont ridiculement bas avec moins de 5% de certifiés et sans doute sommes-nous très en deçà. Votre démarche ISO vous positionnera donc de manière très positive.

Dois-je entretenir mon ISO « advitam eternam » ?

C’est un système et donc à ce titre oui tant que vous le jugez utile pour votre entreprise. Ensuite vous pouvez décider « d’arrêter ». Vous pouvez également décider de continuer à entretenir votre système mais en « arrêtant la certification » à proprement parlé.

J’ai hérité d’un système de management ISO avec 150 procédures, pour la plupart obsolètes ; dois-je les conserver ?

Si elles ne servent à rien, bien évidemment non. Vous pouvez être certifiés « sans procédures ». Le mieux est de les dispatcher aux acteurs concernés et de leur demander une lecture critique, puis de faire 3 tas : « A conserver en l’état », « A mettre à jour » et enfin « A supprimer », en prenant soin toutefois d’intégrer les éventuelles exigences réglementaires le cas échéant.

Puis je avoir une démarche sur mesure ?

Oui, bien sûr. Vous pouvez également vous inspirez de/s norme/s ISO existante/s. Par contre vous ne pourrez-vous prévaloir d’un certificat officiel. Lorsque l’on est une TPE avec très peu de moyen cela peut avoir du sens mais pour une PME, voir une ETI, attention au risque de ridicule si vous ne traitez pas le sujet sérieusement.

Je suis une TPE, une ISO est forcément trop chère.

Absolument pas, nous parlons de management et d’organisation. Par exemple, en prenant en compte le fait que vous respectez déjà une grande partie de l’ISO 9001, nous pouvons vous accompagner dès 5000 euros HT.

Je suis une TPE, une ISO n’est pas pour moi car trop contraignante.

Cela dépend de l’lSO souhaitée. Mais pour plusieurs d’entre elles, bien au contraire, la démarche consiste à démontrer que vous fonctionnez selon le bon sens en appliquant les principes de la norme ISO visée, ce qui est déjà le cas à près de 70% pour l’ISO 9001 par exemple.
D'autres questions ?
Discutons-en !

Pin It on Pinterest